Recevez la newsletter de Fabrice Midal

une fois par mois des enseignements de Fabrice Midal

Vision

Une approche laïque  

"Je ne veux être pour vous ni un sauveur, ni un législateur, ni un éducateur. Allons vous n'êtes plus des enfants. Légiférer, vouloir améliorer, faciliter est devenu une erreur et un mal. Que chacun cherche son propre chemin. Le chemin conduit à un amour réciproque dans la communauté." (C.G Jung , Le livre rouge).

Comme l’évoquent ces remarques de C.G Jung, le danger qui menace toute transmission spirituelle et philosophique réelle est que l’enseignement ne soit plus interrogé par celui qui le reçoit. C’est alors qu’il peut devenir dogmatique et potentiellement nuisible. À l’École occidentale de méditation, chacun est invité à prendre le risque de son propre chemin, à en assumer pleinement la responsabilité. C’est un principe fondamental indispensable à l’épanouissement d’une communauté saine et éclairée.

Aussi, l'École ne repose pas sur un maître et encore moins sur un gourou. Elle est un espace de travail où chacun est libre de cheminer à sa guise.

L'École est une association au sens fort du terme et elle se consacre donc à établir une communauté de membres qui ont plaisir à pratiquer ensemble et à explorer le sens de cette pratique — en laissant chacun libre de trouver les conditions de son propre chemin. En ce sens aussi, elle ne ressemble pas du tout à une communauté religieuse ou politique.


Nos missions, nos engagements 

L’École est mue par la conviction que la méditation est ce dont notre monde a le plus besoin, qu’elle peut nous aider de manière très concrète à transformer nos vies, tant sur le plan individuel que sur le plan collectif. En ce sens, la méditation est un bien commun très précieux. Il faut la partager le plus largement possible, mais il faut aussi en prendre le plus grand soin. Telle est la mission de notre École. Et pour la mener à bien, elle a pris les engagements suivants :

• Transmettre la pratique de la méditation en la préservant de toute forme d’instrumentalisation,

• Permettre à chacun de faire son propre chemin, de s’approprier la pratique et les enseignements de manière à ce qu’ils puissent avoir un impact réel sur nos vies,

• Interroger toujours à neuf la pratique afin qu’elle reste vivante et qu’elle ne se pétrifie pas en une méthode rigide et inopérante,

• Présenter et transmettre la pratique de l’Amour bienveillant qui est un complément indispensable à la Pleine présence pour répondre aux enjeux de notre temps.

©
Centre de méditation