une Heure, une Œuvre

une Heure, une Œuvre

Seules des vraies mains écrivent de vrais poèmes.

Trois éclairages sur l’œuvre de Paul Celan

Un cycle de 3 séances  – par Claire Wagener

 

 

Séance 3 – Psaume – La rose de personne, 1963

 

Le 22 mars 1962, Paul Celan (1920-1970) écrit dans une esquisse de lettre à René Char :

« Pour ce qui dans votre œuvre, ne s’ouvrait pas – ou pas encore – a? ma compréhension, j’ai répondu par le respect et par l’attente : on ne peut jamais prétendre a? saisir entièrement – : ce serait l’irrespect devant l’Inconnu qui habite – ou vient habiter – le poète. »

 

Dans le cycle « Une heure, une œuvre » consacré à trois textes de Paul Celan, Claire Wagener nous invite à retrouver le respect et l’attente chers à la pratique de la méditation afin de nous placer dans la possibilité d’une rencontre avec une parole poétique qui, face aux abîmes de notre temps, habite résolument et sobrement l’absence de réponses, l’indicible, l’inconsolable.

 

Séance 1 – le 24 novembre 2022 :

Le Méridien – Discours prononcé à l’occasion de la remise du prix Georg Büchner, 1960

 

Séance 2 – le 1er décembre 2022 :

La Fugue de la Mort – Le sable des urnes, 1948

 

Séance 3 (uniquement en ligne) – le 15 décembre 2022 :

Psaume – La rose de personne, 1963

L'enseignante

Claire Wagener

Informations pratiques

Pour ce cycle une heure, une œuvre il n’est pas nécessaire de vous inscrire, le lien pour se connecter sera envoyé à tous les membres ami·e·s de l’École.

X