Tous les articles de

Entrées par Dominique SAUTHIER

Photo d'un tourbillon

Devenir vague, arbre, nuage

A la plage après une journée de chaleur. Il y a de belles vagues qui roulent et  font perdre pied. Comme quand j’étais enfant, je m’amuse à rouler dans les vagues, à me laisser transporter, chahuter. J'ai dix ans J’ai dix ans,…
Rythme, un tableau de Kandinsky

"S’accorder au rythme de la vie"

C’est pleine de joie que je reviens du stage Confiance enseigné avec tendresse et courage par Marie-Laurence Cattoire et Yves Dallavalle. Parmi les trésors offerts avec tant de générosité pendant ces journées riches et intenses, …
Rencontre

Rencontre

Dans le métro à Paris, mais ça pourrait être n’importe où, une jeune femme ivre morte se tient difficilement debout, accrochée à la barre. Elle tangue et menace à tout moment de s’effondrer. Le spectacle est difficilement soutenable,…
Un%2Bsouffle%2Bmeditation

Un souffle après l’autre

Il y a des moments dans l’existence où les malheurs nous tombent dessus sans répit. Après le décès de mon père, puis celui de mon compagnon, voici que ma chère petite maman a elle aussi choisi de tirer sa révérence et les jours qui…
La%2BMoelle_Meditation

Dévorer la moelle des koudous

La perte d’un proche est une épreuve existentielle très profonde. La disparition de mon compagnon a chamboulé ma vie et, étonnamment (ou pas), ce n’est pas seulement cette relation qui est touchée, mais tout ce qui constitue ma vie. Par…
Photo d'un ciel de mauvais temps vu à travers une vitre sur laquelle coulent quelques gouttes de pluie

Contre toute attente

Le compagnon avec qui j’ai partagé ma vie pendant ces quinze dernières années est décédé il y a un peu plus de deux mois. Il a pu rester chez nous et je l’ai accompagné, pas à pas, jusqu’à son dernier souffle. Une cérémonie…
Photo d'un arbre feuillu, dont les nombreuses branches s'étendent dans toutes les directions

Compassion et dignité

Quand on est malade, souffrant, on se sent amoindri ; ce dont on a besoin, c’est évidemment d’être efficacement soulagé, mais c’est surtout d’être  restauré dans sa dignité d’être humain. Dans la Maison qui accueille des…
un gros plan de la mer

La Joie d’être triste

Il y des moments dans nos existences qui ressemblent un peu à des traversées du désert; tout semble aride, la vie bien loin, la source tarie. La maladie a touché mes parents, bouleversant leur existence et mettant en évidence combien ils…
Photo prise à contre-jour de quelques plantes à tige fine sur fond de ciel nuageux bleuté

L’union de tous les contraires

 Tombée en arrêt  sur cette profonde et poétique réflexion écrite le 9 décembre 1904 par C.F. Ramuz dans son Journal ; il avait alors 25 ans : « Quand je suis triste, la pensée de la mort m’obsède péniblement. Quand je suis heureux,…