Image du tableau de Van Gogh "L'Eglise d'Auvers-sur-Oise

Le temps de la pratique

Lors d'une soirée de pratique de bienveillance aimante, une jeune femme a remarqué qu'il lui était facile de pratiquer quand tout allait bien mais que ce n'était pas évident quand la vie présentait des difficultés. En effet, quand ça ne va pas bien, cela ressort sur le coussin. Nous pouvons difficilement l'éviter. Mais souvent, voir nos difficultés, nos angoisses et impasses favorise un état où naît de la curiosité et donc de l'ouverture.
Image de trois cases de bande dessinée bleue sur fond blanc montrant Newton recevant une pomme sur la tête et découvrant la gravité

La légende de Newton : une expérience méditative

Le physicien Isaac Newton aurait dit-on découvert la loi de la gravitation universelle en contemplant la chute d’une pomme qui tombait d’un pommier. Il y a une légende bien connue à ce propos ; alors qu’il se promenait dans son verger, il aurait eu l’idée du phénomène d’attraction des corps vers la terre après avoir reçu une pomme sur la tête. C’est ce qui est illustré dans des dessins humoristiques de Gottlieb. Même si ce n’est qu’une légende, j’aime bien cette histoire qui dit quelque chose de l’expérience de la découverte d’un phénomène nouveau et me fait penser à la méditation.
Image d'une silhouette sombre portant sur le visage un masque blanc

On est un con qui ne dit pas son nom

On est heureux de vous recevoir On adore la Corse On nous manipule On aime On pense que c’est mal On vous remercie pour votre visite Mais qui est ce «ON» qui pense pour deux, pour trois, pour tous ? Ce «ON» qui par sa grandeur d’esprit parle au nom d’un couple, d’une famille, d’une entreprise ou encore de l’universel ? Mais qui est ce «ON» qui recouvre d’une épaisse et opaque pellicule son porteur ?
Tableau "La mort d'Actéon" de Titien

Écologie et méditation : comment dire non radicalement et agir pour de bon

Qu’est-ce qui fait défaut aujourd’hui à l’écologie pour qu’elle soit prise au sérieux, et que nous entreprenions un changement radical et immédiat, quand bien même il ne suffirait pas à résoudre les problèmes climatiques et environnementaux actuels ? Peut-être qu’il ne lui manque rien, et qu’il y a juste un manque de volonté des décideurs politiques et économiques. Ou bien est-ce que la critique écologique de notre système capitaliste et néolibéral, ou du moins ce qui en est relayé dans les médias, ne parvient pas à faire mouche avec suffisamment de force pour déstabiliser le statu quo ?
Représentation d'Orphée et Eurydice

Le Bien à l’épreuve du Beau

Il y a quelques années, j’ai découvert par hasard un auteur français étonnant que je ne cesse depuis de suivre à distance : Luc-Olivier d’Algange. Dernièrement, quelques mots de cet auteur glanés sur les réseaux sociaux m’ont mis face à une disposition inhérente à toute pratique spirituelle authentique, qui reste très difficile à transmettre avec justesse
Image de pavés gris entourés de gazon

De rêveries en rappels du réel

Il y a quelques semaines, au retour de vacances en Asie avec mon fils, j’ai fait l’étrange expérience de me sentir tout-à-fait ailleurs pendant plusieurs longs jours. Il me semblait qu’un peu de moi était resté là-bas. J’avançais dans une absence un peu flottante. Cet entre-deux n’était pas désagréable jusqu’à ce que la réalité se rappelle à moi.

Apprivoiser la peur dans la relation de soins

Quel lien pouvons-nous entretenir avec nos émotions ? C’est une question très importante que nous avons notamment eu l’occasion d’aborder récemment à l’École occidentale de méditation, où nous avons eu le plaisir de recevoir Dzogchen Ponlop, venu nous présenter son dernier livre : Emotional Rescue, paru en français sous le titre : Plan de sauvetage émotionnel.
Couverture du livre de Fabrice Midal "Trois minutes de philosophie pour redevenir humain"

Trois minutes de philosophie pour redevenir humain

Le nouveau livre de Fabrice Midal m’accompagne déjà depuis plusieurs mois. Il me fascine car en trois minutes, l’espace un peu éteint ou terne de ma vie s’ouvre. Il nous aide à reprendre notre vie en main, à retrouver une question qui nous touche. Cela me semble à chaque fois magique, un vrai basculement. Et ce en partant d’une phrase d’un ou d’une philosophe, poète ou penseur.
Photo d'une armoire ouverte, bien remplie

Le poids des choses, suite

Le sort d’une armoire vaudoise appartenant à ma grand-mère est resté en suspens pendant longtemps. Dans un premier temps, je voulais m’en débarrasser, la trouvant trop pesante et monumentale. J’avais le sentiment qu’elle envahissait mon espace vital et ne laissait plus de place à mes propres choix. Mais quelque chose résistait, j’ai décidé de ne rien décider, et de laisser apparaître ce qu’il y avait à faire.