Faire “bien comme il faut”…

Photo d'une pièce, dans la pénombre, une partie du sol éclairé par la lumière extérieure formant une mosaïque de couleurs
La toute première fois que j’ai fait un exercice de « Foutez-vous la paix ! » c’était au mois de novembre dernier au séminaire du même nom dirigé par Fabrice Midal.

Pas d’invitation à se mettre dans une posture particulière, juste sentir comment le corps se met naturellement à son meilleur …

Directement, comme un bon petit soldat, je me redresse sur ma chaise, pose les mains sur les cuisses en me disant que nous allons de toutes façons arriver aux canoniques 6 points de la posture, donc, fonçons!

Je jette un œil sur l’assemblée, je ne suis pas la seule semble-t-il à prendre la posture bien connue, il y en a d’autres qui font « bien comme il faut ».
Quelques phrases plus tard, Fabrice Midal continue à nous inviter à explorer ce que cela fait de nous ficher entièrement la paix, mais toujours rien sur la posture. Les participants donnent l’impression de s’être laissés gagner par cette invitation.
De l’étonnement premier, la tonalité a tourné à quelque chose de bon, d’ouvert avec un léger sens d’aventure. Je sens tout cela et me dis, avec un petit sourire intérieur gentiment moqueur, « nom d’un pétard, il a encore fallu que tu essaies d’être la meilleure élève ! Fous-toi la paix ! Sens comment ton corps a envie de se mettre et accueille l’invitation qui t’est faite! ».
J’ai fait confiance, baissé la garde, laissé les mots parler directement à mon être plutôt qu’à mon intellect et une sensation d’intense soulagement a parcouru tout mon corps, comme s’il disait un grand ENFIN !
C’est tout simple, je PEUX me ficher la paix !
Marine Manouvrier
Bruxelles
0 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire