Présent vivant

Photo noir et blanc de Paul Gadenne
Invitée par un ami à relire un passage de Siloé de Paul Gadenne, je ne résiste pas à vous l’offrir en partage:
“La vie, la joie, le bonheur même, toutes ces choses mystérieuses, si fermées, étaient là ouvertes devant lui; et elles étaient résumées dans ces deux mots : être là… A quoi bon désormais aller plus loin, à quoi bon chercher autre chose, puisqu’il avait acquis cette certitude d’être là, qu’aucune autre forme de vie, en aucun autre temps, n’aurait pu lui donner davantage? … Cette certitude, ce sentiment de la présence de l’être à lui-même, n’était-ce pas justement cela, la vie ?”
En pratiquant la méditation je m’entraîne à être là, en distinguant sans relâche l’absence de la présence. L’ennui, la fatigue, l’agitation me traversent mais, courageusement, je marque ce contraste, encore et encore.
Petit à petit la méditation m’amène à reconnaître cette présence vive et à en goûter entièrement la texture. J’en fais l’expérience sur le coussin mais aussi en post-méditation.
Quand au petit matin la Lune et – tout près d’elle – Vénus tardent à nous quitter, j’arrête le pas de course, je respire et le monde me dit comme il est vivant.
Marine Manouvrier
Bruxelles
2 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *