Dans ces enseignements, diffusés sur la RCF en 2016, Fabrice Midal nous livre les fruits d’un long travail qu’il avait à cœur de partager sur Thérèse de Lisieux, Thérèse d’Avila, Madame Guyon, Jeanne d’Arc et Thomas Merton. Ces cinq mystiques chrétiens nous ont transmis un trésor méconnu, l’oraison, forme chrétienne de la méditation.
En explorant les textes qu’ils ont laissés, Fabrice Midal a découvert “un château plein de trésors trop peu connus, presque oubliés”. Ces grands mystiques chrétiens montrent que l’oraison n’est pas une technique mais une façon d’être, qui consiste “à se laisser toucher par le fait qu’on est aimé et que l’on aime”.

Aucune page ne correspond à votre recherche

Désolé, aucun article ne correspond à votre recherche