Articles

Portrait photographique de Gérard de Nerval

Un esprit qui divague

Pour mon mémoire en littérature française, j’ai travaillé sur un ouvrage de Gérard de Nerval, Les Nuits d’Octobre. Si je me suis intéressé à ce livre c’est notamment parce que Nerval y thématise le phénomène de la divagation. Nous avons tous connu des moments où, alors que nous attendions dans une salle d’attente par exemple, nous avons surpris notre esprit en train de divaguer, suivre une direction aléatoire sans savoir où celle-ci l’emmènerait.