Articles

Photo de dos de deux petites-filles de Dominique Sauthier

La pratique au carré

Peu après les neuf jours du Stage 4 passés dans le silence et l’immobilité d’une pratique intensive, je suis partie en vacances avec deux de mes petites filles. Le contraste a été tellement saisissant, que je me suis demandée comment relier deux expériences si diamétralement opposées. Pendant les neuf jours de retraite, je me suis progressivement posée, et toutes les résistances qui au début rendaient ma pratique difficile et inconfortable ont cédé pour laisser place à une présence simple et sans histoire où je me suis sentie en paix avec moi-même et ce que je rencontrais. Mes petites filles de 6 et 8 ans sont pleines de vitalité, une vitalité qui s’exprime par des rires joyeux et un infatigable besoin de mouvement, mais aussi par des disputes, des chamailleries, des plaintes et des cris.
Photographie sur le chemin des douaniers

Se rencontrer, rencontrer son existence

Se poser, s’assoir, écouter ce qui vient, À chaque fois une vraie aventure. Je sens mon esprit bouillonnant, Les soucis au travail me hantent, Je laisse mon bassin se poser, mes jambes, Je me sens sur un petit rocher au milieu de la mer agitée, Le souffle comme une ancre m’emmène, je cherche à m’y relier, Inspire, expire, inspire, expire, Il m’aide à m’abandonner au coussin