Il restera dans nos cœurs comme un temple grec

Fabrice%2BHadrien%2BMeditation
Je retrouve aujourd’hui la magie que j’ai connue dès le premier séminaire auquel j’ai assisté dans l’École.
Il y a magie parce qu’il y a monde, c’est-à-dire un espace où on peut habiter ensemble.
Notre séminaire déploie ses modulations sous le ciel de Bretagne.
Une parole y est transmise qui nous élève et nous réjouit; parole philosophique, parole poétique. Nous avons entendu que l’être a la possibilité de se déployer dans l’horizon de la finitude humaine, entre ciel et terre, entre naissance et mort, dans la parole.
Le violon d’Anna Gockel, exemplaire, lui aussi parle, danse, enseigne et sa voix résonne sublimement dans cet espace.
Bientôt ce sera la fin mais il restera dans nos cœurs comme un temple grec, magnifique sous le soleil.
Xavier Ripoche
Dinard
0 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire