Méditer avec les enfants

Photo de face d'un enfant sur une plage, debout, les bras écartés à l'horizontal
Notre société étant de plus en plus difficile et exigeante dans un avenir incertain, on apprend très tôt aux enfants qu’ils vont avoir à «se battre» pour se faire une «place dans la vie».
Et pour qu’ils soient le mieux «armés» possible, les parents – qui veulent le meilleur pour leurs enfants et c’est bien naturel – font en sorte qu’ils accumulent un maximum de savoirs et de diplômes.
À côté de ces apprentissages rationnels et organisés autour d’objectifs d’efficacité, il n’y a souvent plus le temps ni la place pour enseigner la façon de faire confiance à son expérience, d’être libre dans son corps et dans sa tête, de reconnaître les moments où laisser parler son cœur. Or, tout ceci est fondamental pour se construire et construire sa vie.
L’ayant expérimenté moi-même, puis travaillant avec des enfants, je suis convaincue que la méditation peut jouer ce rôle. Ne nous méprenons pas. Il ne s’agit pas de s’exclure de la société, d’isoler les enfants ou encore de les priver d’outils utiles à leur développement. Bien au contraire ! Il s’agit de leur donner des ressources pour trouver le chemin qui permettra à chacun d’épanouir sa singularité et de respecter celle des autres.
La méditation n’est en effet pas une « technique », mais  un « chemin » qui modifie notre rapport à la vie, au monde et à nous-mêmes grâce à une qualité d’attention particulière.
Son effet salutaire réside dans le principe de travailler à partir de sa propre expérience, et non d’assimiler des principes théoriques.
Extrait de l’ouvrage “Méditer avec les enfants” Livre de Poche.
Clarisse Gardet 
Paris

 

0 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire