Donnez un appareil photo à un enfant de quatre ans et il vous montrera un arbre.

Photo d'un arbre majestueux et solitaire, au milieu d'une clairière
Souvent je le regarde, cet arbre. Il m’inspire et me parle de la posture du méditant. Ses racines sont solides et humbles, son tronc s’érige dans une tranquillité parfaite et ses branches emplissent l’espace sans excuse.
Cette photographie a été prise par un enfant de quatre ans au séminaire “ La Beauté Sauvera le Monde ” mené par Fabrice Midal en 2007.
Elle me rappelle que pour voir vraiment la beauté de chaque chose qui nous entoure, il faut avoir gardé un peu de cette fraîcheur spontanée de l’enfance.
Pratiquer la méditation aide à retrouver un rapport simple et non fabriqué aux choses.
J’apprends à écouter ce qu’elles me disent dans leur langage propre, sans rien y ajouter.
Le « moi-moi-même-et-encore-moi » s’efface et le monde apparaît.
Puissions-nous ne jamais être coupés de la Beauté !
Marine Manouvrier
Bruxelles
0 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire