Tous les articles de

Entrées par Philippe BLACKBURN

Photo d'un homme avec un masque respiratoire portant un paquet de papier toilette

Politique du virus : le curieux visage d’une pandémie

Un événement singulier se déroule présentement au niveau mondial. Un consensus étonnant plane pratiquement partout. Il peut se résumer en ces quelques mots : la mort et l’inconnu rôdent et nous ne pouvons que nous en remettre à nos gouvernants pour nous protéger. Dès lors, à peu près tout le monde se soumet aux consignes qui émanent des autorités étatiques. Le confinement est la règle dans plusieurs endroits et au moment d’écrire ces mots (25 mars 2020), près de la moitié de la population sur terre est à l’arrêt ou en grand ralentissement.
Photo de Martin Luther King faisant un discours

La liberté, l’engagement et la mort

Comme le dit Henri Michaux : « la vie est courte mes petits agneaux ». Nous ne cessons pourtant de fuir cette vérité première en plongeant tête baissée dans de fausses consolations, dans le divertissement ou dans la sécurité du conformisme social. Si on porte vraiment attention à ce qui se passe en soi et autour de soi, une évidence désagréable nous saute à la figure : la plupart des êtres humains passent tout simplement à côté de leur vie. Rater sa vie par peur de la vivre est en quelque sorte la norme chez l’être humain
Représentation d'Orphée et Eurydice

Le Bien à l’épreuve du Beau

Il y a quelques années, j’ai découvert par hasard un auteur français étonnant que je ne cesse depuis de suivre à distance : Luc-Olivier d’Algange. Dernièrement, quelques mots de cet auteur glanés sur les réseaux sociaux m’ont mis face à une disposition inhérente à toute pratique spirituelle authentique, qui reste très difficile à transmettre avec justesse
Reproduction d'un tableau de William Turner, "Tempête de neige en mer"

Oser voir la violence du monde

En 1960, 15 ans après la fin de la deuxième guerre mondiale, la philosophe politique Hannah Arendt suivit pendant dix mois à titre de journaliste le procès d’Adolf Eichmann, haut fonctionnaire allemand responsable de la logistique de la solution finale pendant le génocide nazi. Ce procès médiatisé fut singulier à plus d’un titre, mais surtout dû aux propos contradictoires d’Eichmann, qui ne cessa jamais de plaider son innocence pour les actes perpétrés, tout en reconnaissant les avoir commis.
Image d'une déité courroucée de la tradition thibétaine

Sur le front

Lors du décès du chanteur juif montréalais Léonard Cohen le 7 novembre 2016, un commentaire de ce dernier sur la guerre a circulé sur les réseaux sociaux pour disparaître ensuite rapidement, tant il était incompréhensible et choquant pour la plupart de ses admirateurs. Dans une interview donnée à son retour aux USA après avoir participé à la guerre du Yom Kippour de 1973 en Israël, Leonard Cohen exprima en effet son enthousiasme pour la guerre en ces termes : « War is wonderful. They'll never stamp it out. It's one of the few times people can act their best. There are opportunities to feel things that you simply cannot feel in modern city life. »
Tableau de Kandinsky : Lignes d'intersection (1923)

L’héroïsme spirituel au cœur de la méditation

Toute spiritualité authentique repose sur un constat plutôt banal : personne n’a décidé par lui-même de venir au monde. La source de notre être relève d’un mystère inaccessible à toute volonté humaine. Nous sommes tous marqués du sceau de l’incomplétude et de la dépendance au mystère, même si une curieuse léthargie nous voile la plupart du temps les conséquences de cette vérité première qui ne cesse pourtant de refaire surface à différents moments de notre existence.
Fugure d'enfant debout portant une croix autour du cou et les mains jointes

Le petit chapelet bleu

Récemment, lors d’une visite en famille chez mon père, ma fille qui aura bientôt 4 ans est tombée par hasard sur un vieux chapelet en plastique plutôt kitsch ayant appartenu à ma mère, dernière relique d’un catholicisme québécois en complète déshérence. Ignorant les dernières tendances en matière spirituelle, ma fille a spontanément adopté ce chapelet comme collier et ne l’a pas quitté pendant 3 ou 4 jours, le gardant même avec elle pendant la nuit.
Ours-2Bmeditation

Comme un ours endormi qui reçoit un seau d’eau froide en pleine figure

Au mois d’avril dernier, pour la première fois en 10 ans, j’ai omis de méditer pendant une semaine. Avec deux enfants en bas âge à la maison (6 mois et 2 ans et demi), 2 charges de cours à l’université, un déménagement avec rénovation…