Articles

Photo d'un homme avec un masque respiratoire portant un paquet de papier toilette

Politique du virus : le curieux visage d’une pandémie

Un événement singulier se déroule présentement au niveau mondial. Un consensus étonnant plane pratiquement partout. Il peut se résumer en ces quelques mots : la mort et l’inconnu rôdent et nous ne pouvons que nous en remettre à nos gouvernants pour nous protéger. Dès lors, à peu près tout le monde se soumet aux consignes qui émanent des autorités étatiques. Le confinement est la règle dans plusieurs endroits et au moment d’écrire ces mots (25 mars 2020), près de la moitié de la population sur terre est à l’arrêt ou en grand ralentissement.
Tableau de Kasimir Malevitch intitulé Tête de paysan.

Et si la méditation pouvait faire renverser un gouvernement ?

Les élections législatives autrichiennes ont eu lieu le 29 septembre 2019, avec trois ans d'avance, car le gouvernement a été renversé au mois de mai dernier. La publication simultanée de "l'affaire Ibiza" dans le Süddeutsche Zeitung, SZ,  un des trois plus grands quotidiens allemands et Der Spiegel, le magazine hebdomadaire le plus lu, a fait voler en éclat la coalition de la droite et de l'extrême droite.

Où allons-nous ?

J’entendais hier à la radio que dans la catastrophe écologique que nous vivons, il faudrait que les chercheurs et les ingénieurs en agronomie aillent encore plus vite pour proposer très rapidement des solutions innovantes alternatives aux pesticides. On se rend compte que quelque chose ne tourne pas rond dans notre modèle économique, et l’une des conclusions c’est qu’il faudrait avancer encore plus vite, comme pour rattraper la machine que nous avons construite et qui s’est emballée.