Tous les articles de

Entrées par Marie-Laurence CATTOIRE

L’intelligence de l’amour

S’il y a bien un dicton à revisiter c’est celui-ci : « L’amour est aveugle ». En créant un stage de méditation entièrement dédié à l’amour, Fabrice Midal nous aide à démonter patiemment les idées reçues sur…

Les vieux sont l’avenir de l’homme !

A l’instar de la canicule de 2003, la pandémie de Covid19 a mis en lumière l’extrême vulnérabilité de toute une partie de la population : les personnes âgées ou, pour utiliser des mots injustement bannis : les vieux et…
Enfant remplissant un pichet à eau à une fontaine, noir et blanc

L’éducation bienveillante, une des plus hautes pratiques spirituelles

Quand on est engagé sur le chemin de la méditation, il arrive parfois que l’on rêve de réalisation spirituelle. On aimerait accéder à des pratiques avancées, recevoir des initiations élevées… Le jour où notre société…
Photo du Docteur François Bourgognon, lors de la rencontre organisée à la Maison de la méditation

Et si nous valions mieux que le confort ?

Peut-être est-il possible d’embrasser l’inconfort au lieu de vouloir fuir notre expérience. C’est même le point de départ de la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) que nous présente le docteur François Bourgognon lors de sa récente venue à la Maison de la méditation. « S’agit-il, en effet, d’être confortable ou de s’acheminer vers un accomplissement ? » questionne-t-il. François Bourgognon est psychiatre et psychothérapeute, instructeur et formateur en méditation de pleine présence. Dans cette conférence il nous montre précisément comment la méditation prend place dans un cadre thérapeutique.
Photo de la rencontre avec Marie-Pierre Dillenseger

Considérer l'élan vital comme objectif numéro un !

« Où en êtes-vous de votre élan vital ? » Voici la question que pose Marie-Pierre Dillenseger lorsque l’on vient la consulter pour des problèmes de timing ou de réalisations de projets. « Où en êtes-vous de votre élan vital, comment vous sentez-vous le matin au réveil ? »
Photo de Satish Kumar et son interprète, lors de la soirée à la Maison de la méditation dont il était l'invité

Satish Kumar : chacun d’entre nous est un cadeau pour le monde

Nous avons eu le plaisir de recevoir Satish Kumar à la Maison de la méditation le mois dernier. La soirée est visible sur la chaîne Youtube de l’École occidentale de méditation.
Photo d'un écran d'ordinateur où l'on peut lire "DO MORE."

Le salaire de la peine

Il y a quelques mois, dans les rayons de ma librairie de quartier, je suis interpelée par la couverture d’un livre, Le salaire de la peine. Que peut bien recouvrir ce titre choc ? La quatrième de couverture est tout aussi frappante: « En France, la souffrance au travail se porte bien : 30 000 burn out, 3,2 millions de personnes en danger d’épuisement, 400 suicides par an… Un marché économique s’est donc créé autour des risques psychosociaux… »
Couverture du roman graphique "Méditer, le bonheur d'être présent" de Fabrice Midal

Le bonheur d'être présent

Je me souviens très bien, enfant, que je n’appréciais pas les bandes dessinées. Beaucoup de camarades en lisaient autour de moi, me vanter les exploits de Lucky Luke, de Spirou ou de Blueberry mais je n’y comprenais rien. Dès que j’ai su lire, c’est dans les romans que je me plongeais avec délectation, laissant mon imagination créer, d’après la description de l’écrivain, l’apparence de tel personnage, les tonalités d’un décor de chambre ou celui d’un jardin d’automne, l’atmosphère d’un château ou d’une église… Il en a été ainsi pendant des décennies.
Image de la pochette d'un disque de Teresa Stich-Randall

La musique adoucit les cœurs

Il est difficile de s’aimer soi-même, d’apprécier sans jugement la personne que nous sommes. Et si la musique pouvait nous y aider… Comment ? En réveillant en nous des sensations profondes et souvent oubliées. En nous montrant combien nous pouvons être tendres et doux. En nous faisant redécouvrir que nous avons un cœur sensible.