Tous les articles de

Entrées par Elisabeth LARIVIÈRE

Idéogrammes chinois

Les empreintes

Lors des stages de méditation nous avons de nombreuses méditations en marchant. Je les apprécie beaucoup pour plusieurs raisons : se lever en silence, se chausser en silence, regarder, puis marcher en suivant le rythme de la personne qui guide, marcher sans avoir à se préoccuper de trouver le chemin, juste être très attentif à tout.
Dessin de Cézanne à l'aquarelle montrant la montagne Sainte-Victoire

Un travail solitaire : Cézanne

Absolument seuls...   Il y a un paradoxe dans le chemin de la méditation. C’est un chemin solitaire mais pour pouvoir l’emprunter nous avons besoin des autres.  Besoin de la communauté, des enseignements, des échanges avec nos…
Photographie d'une main d'enfant tendue vers l'avant.

Tourner ses paumes vers la terre

Dans le métro...   Des éclats de rire me tirent d’une vague rêverie. Entendre un rire franc dans le métro parisien est plutôt rare. Des femmes à l’allure gitane en compagnie de leurs enfants sont installées à ma droite.…
Photographie d'un statue représentant le Bouddha Amoghasiddhi, assis en position du lotus.

Lever le nez du plat

À la question  « Que faire si des conflits nous opposent aux autres, et nous rendent difficiles les relations avec eux ? », Chögyam Trungpa répondit :   « Eh bien, si votre désir de communiquer, qui est la générosité, est…
Tableau de Pablo Picasso représentant une famille de saltimbanques en tenues de scène

Un tapis égaré dans l'univers

Les saltimbanques   En 1915,  le poète Rainer Maria Rilke, désemparé par la guerre et sans patrie, eut à sa disposition  l’appartement munichois de la poétesse Hertha König. Il y trouva un lieu pour travailler, une grande pièce…
Klee-2Bmeditation

La voix de ma mère

Dans le silence solitaire du dimanche d’un Paris déserté, une voix, même par téléphone, a une résonance forte. Pas n’importe quelle voix non plus - il s’agit de la voix de ma mère. L’objet de son appel est une question concrète, …
Portrait du poète Hölderlin par Franz Karl Hiemer.

Qu'est-ce qui fait battre notre cœur aussi puissamment ?

Le poète Hölderlin aperçoit le monde qui l’entoure de manière intense. En 1788 il entrevoit pour la première fois le Rhin dans toute sa largeur du côté de Spire. Il écrit alors dans une lettre aux siens : “ J’ai cru renaître…
Georgia O'Keef Meditation

La méditation fait partie de mon quotidien

La méditation telle qu’elle est transmise à l’École occidentale fait partie de mon quotidien depuis bientôt sept ans. Rares sont les jours où je fais l’impasse, à vrai dire je crois que je n’ai jamais laissé passer plus de trois…
Poliakoff

La joie profonde de former une communauté de silence

Il y a trois semaines, un dimanche, Paris était ensoleillé - le printemps s’annonçait  indéniablement. Pour  quitter ce bon soleil et m’engouffrer dans l’escalier raide qui monte à la salle de la Prudentielle, il me fallait un…