Chassez le naturel il revient au galop

Meditation%2Bet%2Bdistraction
Lors d’une journée animée par Fabrice Midal et Tal Ben-Shahar sur le thème « Foutez-vous la paix », ce dernier nous a proposé un exercice nous permettant de mieux identifier nos passions, nos désirs propres.
Il s’agissait de s’imaginer dans un monde où personne ne nous connaît, sans la pression du regard ou des opinions des autres.  Qu’aurions-nous envie de faire dans un tel contexte ?
Pour ma part, je me suis immédiatement vue sur mon canapé, en train de regarder plusieurs saisons d’affilée de Mad Men sur Netflix, en mangeant n’importe quoi et en laissant la vaisselle sale s’accumuler dans l’évier.  Bref, le bonheur.
Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours alterné entre des périodes d’hyperactivité frénétique et des moments qui ressemblent à un état végétatif profond.
Que vient faire la méditation dans tout ça, me direz-vous ?
Et bien j’ai trouvé dans la pratique de la méditation un autre espace, celui du juste milieu, celui où le corps et l’esprit peuvent se synchroniser. C’est un espace inédit, où l’on a parfois le sentiment de rentrer à la maison et où l’on peut se sentir profondément concerné par ce qui se présente.  Ces expériences nous nourrissent, nous transforment et nous donnent de l’allant. On pourrait dire que c’est un espace où l’on se fout la paix.
Mais on ne peut pas y être tout le temps. Alors, en ce qui me concerne, même si la pratique me permet de voir plus clairement comment la peur et l’ennui pointent le bout de leur nez, je retrouve l’hyperactivité qui brouille à nouveau les pistes et recouvre la peur et l’état de «légume » devant la série télé qui vient chasser l’ennui et calmer l’angoisse.
Et pour être tout à fait franche… j’attends avec impatience la septième saison de Game of Thrones.  Puisse la famille Stark vaincre tous ses ennemis.  Voilà, c’est dit.
Anne Vignau
Saint-Gratien
3 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *