Destituer le règne de la subjectivité

Citation de Fabrice Midal sur méditation et subjectivité

La citation de Fabrice Midal ci-contre déploie un enseignement particulièrement marquant pour notre temps : la méditation serait un chemin qui viendrait ouvrir un autre possible au sein de la dichotomie que nous réalisons habituellement entre la subjectivité et l’objectivité.
J’ai compris, peu à peu, que pour déployer le sens profond de la méditation dans mon quotidien, je devais réaliser un travail important pour me libérer de l’emprise de mon histoire de vie.
« Je ne suis pas toutes mes pensées, ni toutes les émotions qui me traversent » est un enseignement qui m’accompagne pour donner plus d’espace dans la relation que j’entretiens avec les ressassements incessants du Moi-Moi-même-et-encore-Moi.
Quel soulagement d’expérimenter de façon directe l’ampleur qu’il est possible de donner à son existence quand nous ne réduisons plus notre être à une identité particulière : il devient alors possible d’entendre avec plus de clarté l’appel de la grandeur.
Mathieu Brégegère

Paris
0 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire