L’amour à découvert

Sculpture de Sarasvati datant du Tibet du XVe siècle.

Pour qui a envie d’apprendre à aimer il existe un petit livre de poche rose, d’apparence modeste.
Il contient des joyaux … le titre est « L’amour à découvert » et l’auteur en est Fabrice Midal.

A l’âge de trente ans j’ai été jeune mariée.  Mon livre de chevet était celui d’Arnaud Desjardins, «Pour une vie réussie, un amour réussi» Je voulais réussir ma vie, y compris ma vie de couple.
J’avais une idée précise… mais l’amour prend souvent des tournures imprévues.

Comment faire pour apprendre à aimer ?

Le chapitre 8 du petit livre rose nous donne le secret :
Il y a trois points.


Le premier, se décentrer
« La vérité de l’amour est d’être l’épreuve décentrée d’une ouverture radieuse.
» 
Et uniquement cela.
L’amour est l’aspiration que l’être que j’aime soit heureux.
Mais cette aspiration, il y a besoin de la faire naître et de la soutenir, jour après jour. 

 
Le deuxième, c’est chanter l’aspiration du cœur noble
Chanter extirpe les peurs, donne du courage – chanter met le cœur en joie …. et nous chantons pour chasser les poussières qui se déposent sur point tendre de notre cœur .
Notre cœur qui, nativement, a l’aspiration que tous les êtres soient heureux.
« A chaque moment du jour et de la nuit, devant chaque être que tu rencontres, touche en ton cœur cette aspiration à ce qu’il soit heureux et tu trancheras le souci égocentrique et étroit qui rend ta vie si grise »

Le troisième, l’amour ne se contrôle pas, il se donne
Et cela nous fait peur.
L’amour nous fait peur.
D’autre part nous avons généralement du mal avec le fait que l’amour n’est pas le résultat de nos efforts et qu’il n’est pas l’effet de nos mérites.
Sa venue échappe à tout contrôle.

Être aimé est une pure grâce.
Le travail à faire, le dur travail, est d’apprendre à le laisser advenir.

Elisabeth Larivière

Paris 
1 commentaire

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire