Les avantages d’une éducation méditative

Photographie d'une femme et d'une petite fille assises en tailleur l'une en face de l'autre

Il est fréquent d’associer la méditation au calme. Or la méditation n’est pas une technique pour rendre les enfants plus sages ou plus concentrés, ni le remède miracle pour transformer les familles ou les classes en océan de sérénité.

Elle constitue plutôt un art de vivre, à partager et à cultiver ensemble, en famille ou en classe.



Comme tout art, c’est la pratique, souvent assortie d’efforts et de patience, qui permet d’acquérir une bonne maîtrise.

Pour initier les enfants à la méditation, il est indispensable d’avoir expérimenté vous-même son intérêt et ses difficultés.

Partager votre expérience personnelle est la seule manière de pouvoir éclairer le chemin de l’enfant et de soutenir les étapes de son parcours.

Durant l’enfance, le contexte familial, l’environnement social direct et l’école sont les seuls repères pour l’enfant.

Vous lui inculquez des connaissances théoriques, mais aussi, et souvent malgré vous, grand nombre de vos habitudes ainsi que des usages qui vous sont propres. En effet, l’enfant apprend en grande partie en observant les comportements des adultes qu’il subit et qu’il imite.

Ses parents, comme tous les adultes qui l’entourent, lui transmettent leur façon d’être et de réagir aux situations de la vie.

La méditation, en transformant la manière de considérer les événements du quotidien, en faisant évoluer l’écoute des situations vers plus de pondération, exerce indirectement une influence, en modifiant le modèle que vous représentez pour vos propres enfants ou ceux dont vous avez la charge.

Il ne s’agit pas d’être toujours pleinement présent, comme dans les caricatures des magazines où des familles rendues exemplaires par la méditation nous sont montrées, traversant la vie en harmonie, conscientes de tous les instants, du lever au coucher, en passant par les repas où chaque mets est apprécié complètement grâce à l’éveil des cinq sens.

Cette chimère n’est pas compatible avec nos modes de vie occidentaux, et la méditation ne requiert pas de se couper du monde ou d’imposer une ascèse à toute sa famille pour révéler ses bénéfices.

Elle nous offre, en revanche, une voie pour rester lucide sur ce qui nous arrive.

Couverture des livres de Clarisse Gardet : "Méditer avec les enfants" et "grandir avec ses émotions".


Texte extrait du livre Grandir avec ses émotions,
éditions du Livre de Poche, 2018.








Un week-end pour comprendre comment la méditation peut aider les enfants


Parents, grands-parents, éducateurs, enseignants, si ce sujet vous intéresse, je vous donne rendez-vous à la Maison de la méditation, à Paris, le week-end du 22-23 juin 2019 pour deux journées consacrées à la méditation avec les enfants.

Que vous souhaitiez découvrir cette pratique ou que vous en ayez déjà fait l’expérience, vous êtes bienvenus.

Ces deux journées sont complémentaires, mais elles peuvent être suivies indépendamment l’une de l’autre.

Samedi, nous aborderons les bénéfices qu’on peut attendre de la méditation pour les enfants, comment guider les premières fois. Je partagerai des moyens didactiques que j’utilise selon différentes situations, à l’école ou à la maison.

Dimanche nous explorerons le rapport méditatif aux émotions, la notion d’équilibre émotionnel, quels exercices spécifiques peuvent contribuer à atténuer l’impact des états affectifs difficiles pour aider les enfants mieux connaître leurs émotions.


Clarisse Gardet

Paris


Pour vous inscrire à l’une ou l’autre des deux journées, ou au week-end complet, cliquez ici !

0 commentaires

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *