Méditer, rien de spécial

Phto d'une page gondolée du livre de Chögyam Trungpa "L'entrainement de l'esprit"
Il est parfois nécessaire de se rappeler comment l’enseignement fondamental qui accompagne la pratique de la méditation bouscule entièrement nos habitudes.

Par exemple, on pense souvent que la méditation est une pratique exotique, hors du commun, alors qu’au fond méditer, ce n’est rien de spécial.
C’est une pratique simple au sens d’ordinaire, presque ennuyeuse. Cet aspect est difficile à accepter tant nous établissons nos vies à partir d’une recherche permanente de formes diverses de divertissement.

Chyogyam Trungpa disait que dans la méditation   «il ne se passe rien». Cela avait tellement marqué ses étudiants qu’ils avaient créé des autocollants « nothing happens »  qu’ils collaient partout.

Cette simplicité de l’approche méditative est pourtant radicale et dévoile une dimension ultime de l’enseignement. En pratiquant la méditation, on ne fait pas l’expérience qu’il ne se passe rien, il se passe au contraire une multitude d’évènements mentaux mais l’attitude cultivée est un rapport de simplicité envers ceux-ci.

Quoi qu’il m’arrive dans la pratique, quelles que soient les émotions me traversant – joie, jalousie, extase, félicité, angoisse, désespoir –  rien de spécial,  je reste là, dans l’assise, ouvert à ce qui est.
Mathieu Brégégère
Paris
0 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire