Tous les articles de

Entrées par Marine MANOUVRIER

Le lapin blanc et sa montre à gousset dans Alice au pays des merveilles

Se faire le cadeau de ne rien faire

Faire des listes, des courses, des livres, des cours, du sport, à manger, ses comptes, sa lessive, le ménage, son agenda, de l’ordre dans ses mails … Et recommencer. Et recommencer. Dans l’existence, je fais beaucoup. Je travaille beaucoup et, si j’y regarde d’un peu plus près, il y a derrière ce « faire » une tentative quasi désespérée d’arriver à éponger à un moment tous les « faire » à faire pour arriver … à ne plus rien faire !

Méditer, ce n’est pas léviter !

Trois semaines de pratiques intenses dans le Jura, à l’occasion des séminaires organisés par l’École occidentale de méditation, c’est s’offrir la possibilité de toucher à neuf qui nous sommes, à ce moment précis de notre existence. Ce qui est très frappant lors de ce temps particulier et rythmé, c’est que nous nous ajustons à la pratique au fur et à mesure des jours. Il y a des moments d’ennui profond, de grâce, de panique, de frustration, d’enthousiasme...
Citation d'antoine de Saint-Exupéry : "On ne peut pas être en même temps responsable et désespéré."

Responsabilité et créativité

En pratiquant la méditation, nous nous rendons compte peu à peu qu’elle nous demande une chose quelque peu inattendue : prendre nos responsabilités. Cela peut paraître étonnant, car il arrive bien plus souvent que ce soit nous qui attendions monts et merveilles de la pratique. Or ce que nous découvrons avec la pratique, c’est sa demande à elle ! Comment cela est-il possible ?
Œuvre de René Magritte intitulée "Décalcomanie" et datant de 1966.

Pourquoi le cogito de Descartes n’impressionne pas un méditant ?

« Je pense, donc je suis ». Voilà bien une phrase qui rend le pratiquant de la méditation perplexe et particulièrement l’occidental nourri, qu’il le veuille ou non, au biberon du cartésianisme. Alors, oui, un méditant ne dira jamais « je pense, donc je suis ». Voyons cela de plus près.
Tableau de Joan Miró intitulé "Constellation chant du rossignol à minuit et la pluie matinale" et datant de 1940.

Quelques impressions de retraite

En retraite de méditation pour quelques jours, les conditions étaient propices pour partir en éclaireur. Voici donc quelques impressions de pratique qui témoignent d’une expérience que nous faisons tous sur le coussin...
Tableau de Caspar David Friedrich montrant un homme de dos se tenant sur un rocher et contemplant une mer de nuages.

Être droit et digne

Pourquoi faudrait-il méditer pour nous aider à être droit et digne ? Ne sommes-nous pas d’emblée droits et dignes, accueillis dès notre naissance dans la communauté des hommes ? C’est ce que nous pourrions souhaiter, mais comment cela se montre-t-il concrètement dans notre expérience ?
Portrait personnifiant la joie tranquille par Charles Le Brun.

La joie au cœur de la pratique de la méditation

Souvent la joie est oubliée dans l’expérience méditative. Par la force des choses, dans la pratique, nous rencontrons souvent nos problèmes, nos angoisses, nos douleurs … Il arrive même que nous venions à la méditation pour essayer de régler tout cela. Or, au fond, cela ne se règle jamais vraiment.
Œuvre de Samuel Yal représentant des fragments de visage formant entre eux une forme de sphère

Sois ton visage !

Sois ton visage ! Ce koan du XXIe siècle, comme le disait Fabrice Midal lors d’une soirée portes ouvertes de l’École il y a un an à Paris, m’a tant frappée que je l’ai gardé inscrit sur un post-it sur mon bureau depuis lors.…
photographie d'un moment de partage entre les participants d'un stage de méditation

L’accueil au cœur de l'École

Ils arrivent ! Début août dernier, arrivée dans le Jura quelques jours avant les participants au stage de Pleine présence, me voilà sur les charbons ardents car la navette avec la plupart de ceux-ci vient d'être annoncée en bas de la…