Les minutes FLP

Photo d'un tableau noir entièrement rempli de texte et de signes écrits à la craie blanche
Connaissez-vous les « minutes FLP » ?
Non ? Moi non plus, je ne connaissais pas, il y a encore quelques semaines de cela… Et puis « Foutez vous la Paix » est entré dans ma vie.
Les « minutes FLP » c’est le nom que j’ai donné à ces quelques instants dans la journée où j’arrête tout et me fous la paix.
Cela peut être un véritable arrêt, silencieux, où je remets les compteurs à zéro.
J’écoute ce que me racontent les sensations, je rassemble mon être qui s’effilochait dans tous les sens, et puis je reprends le cours de ce que j’étais en train de faire.
Un peu comme si vous donniez un grand coup d’essuie-glace sur votre pare-brise, tout redevient plus clair, net et frais.
Ou alors cela peut être même au cœur de l’action.
Je donne cours, je remarque tout ce qu’il faudrait faire autrement, mieux : parler moins vite, rappeler à l’ordre celui qui dort depuis 10 minutes au fond de la classe, interroger plus la timide aux belles idées, écrire au tableau de manière un peu plus ordonnée, interrompre celui qui montre les photos de sa nouvelle copine à son voisin… – tout cela afflue en une fraction de seconde alors même que je leur parle de Levy-Strauss.
«  Fous-toi la paix ! » passe alors en filigrane dans mon esprit, un bref instant en suspend, et je suis à nouveau entièrement avec mes élèves pour échanger autour de la controverse de Valladolid.
J’ai gagné en présence et en solidité, le tableau est toujours en bazar, l’élève épuisé de son travail de nuit reprend des forces en continuant sa sieste, mais les téléphones sont rangés et les doigts levés.

Ça va, je PEUX me ficher la paix !

Marine Manouvrier

Bruxelles
2 commentaires
  1. Marine dit :

    Bonjour et merci du commentaire ! C'est proche mais personnellement je ne dis pas "rien à foutre " car quand je dis cela c'est un peu comme si j'envoyais valser tout ce que je ressens et la situation. Avec "fous-toi la paix", je fais la paix avec ce qui est et je reste reliée malgré tout, en tous cas dans mon expérience. Belle journée !

    Répondre

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *