Notre élégance propre

Peinture représentant une femme âgée de dos, assise, dévêtue, la tête de profil à gauche

L’élégance. Qu’est-ce que l’élégance ? Ce mot a longtemps été pour moi un mystère. C’est-à-dire que j’avais appris, lors de mon enfance et adolescence, que l’élégance avait à voir avec de belles grandes jeunes femmes, élancées, qui portent de belles robes, qui défilent idéalement sur un tapis rouge ou pour un défilé de mode. Bref, pour moi, jeune fille qui adorait courir dans les champs, passait son temps avec des chevaux et avait horreur des robes, l’élégance était une chose étrangère, avec laquelle je n’avais rien à faire. 

La pratique de la méditation m’a poussé à repenser, voire à apprivoiser mon rapport à ce mot. Un geste élégant ? Une phrase élégante ? Toucher son élégance ? Le ton est à l’élégance ? Vraiment ? Comment ? Nous sommes posés sur un coussin… Nous ne portons pas de robe et ne défilons pas sur un tapis rouge !

S’accorder à la vie

L’élégance que l’on découvre grâce à la pratique de la méditation a à voir avec des gestes justes, une forme de ralentissement attentif, une forme d’harmonisation ou d’accord. On se pose, tel que l’on est. On est accordé. On est accordé à la vie, à notre vie; notre souffle, notre corps, notre être entier se pose, prend sa place. On peut, pour l’espace d’un moment, sentir notre propre accord. On peut toucher notre propre élégance. Qui que l’on soit. Quoi que l’on porte. Peu importe notre âge. La méditation ouvre une possibilité de toucher cette harmonie. 

Maude Ouellette-Dubé

Fribourg

2 commentaires

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *