Vous manquez de temps ? Asseyez-vous !

Photo de deux chaises en plastique rouges posées devant un mur de pierres taillées
Nous nous plaignons souvent de manquer de temps. Nos journées sont remplies d’obligations de toutes sortes, et nous aspirons  à avoir enfin du temps pour ne rien faire, du temps libre. « J’aimerais avoir du temps pour moi », entend-on souvent. Pour faire ce que je veux, pour me retrouver, pour échapper au sentiment de devoir sans cesse répondre à des choses qui s’imposent ou qu’on s’impose.
Mais  peut-être que ce dont nous avons besoin, c’est moins de temps que d’espace. De l’espace, c’est-à-dire un rapport plus ouvert, plus méditatif à ce que nous faisons.
C’est ce que nous entraînons en pratiquant la méditation. En donnant de l’attention à notre corps, à notre souffle, à notre cœur, à ce que nous sommes en train de faire, nous ne sommes plus une machine qui abat une tâche après l’autre pour en avoir fini.

Nous sommes présents à nous-mêmes et à ce que nous faisons et le temps de notre travail devient spacieux, il devient l’espace où  nous nous retrouvons, entièrement.

Dominique Sauthier

Genève

0 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *