Nouvelle recherche

Si vous n'êtes pas satisfait-e- des résultats ci-dessous, vous pouvez lancer une autre recherche.

34 résultats de recherche pour : cadeau

2

Se faire le cadeau de ne rien faire

Faire des listes, des courses, des livres, des cours, du sport, à manger, ses comptes, sa lessive, le ménage, son agenda, de l’ordre dans ses mails … Et recommencer. Et recommencer.
Dans l’existence, je fais beaucoup. Je travaille beaucoup et, si j’y regarde d’un peu plus près, il y a derrière ce « faire » une tentative quasi désespérée d’arriver à éponger à un moment tous les « faire » à faire pour arriver … à ne plus rien faire !

3

Mon cadeau d’anniversaire : un stage de Pleine présence !

En plein massif des Bauges, on sent la montagne qui nous entoure et nous protège, on entend parfois lorsqu’on médite le joli son des cloches que les vaches portent à leur cou, on est dans une région de bois, dans un chalet avec du bois. Tout est solidité autour de nous et cela nous procure un sol à partir duquel nous pouvons pratiquer tous ensemble.

4

La Vierge ouvrante

Lors d’une promenade en famille à Eguisheim, charmant village d’Alsace, nous avons poussé les portes de la petite église ; tandis que nous avions entrepris un goûter sur le parvis d’une modeste église, les enfants y entrant régulièrement par jeu, c’est à la deuxième ou à la troisième visite furtive que je tombai nez à nez avec cette merveille : une petite statuette en bois d’une vierge, parfaitement assise.

5

L’expérience du bardo

Drôle de moment que cette période de confinement. Étrange sensation que de ne pas trop savoir où je suis. Je n’ai plus mes repères habituels. Je suis chez moi dans ma maison ardéchoise, mais c’est désormais aussi mon bureau, mon lieu de travail grâce aux nouveaux outils de collaboration à distance. Il me semble que le rapport au temps a changé depuis quelques semaines. Nous sommes au mois d’avril en cette année 2020, et j’ai l’impression d’être hors du temps, immobile, comme si les horloges s’étaient arrêtées. Situation inédite, terre inconnue, projets gelés, temps suspendu.

6

Incertitude : mais que se passe-t-il ?

Chacun traverse cette épidémie différemment, et pour chacun, quelle que soit sa situation, c’est une épreuve. Mon expérience des retraites de méditation me permet de ne pas être trop déroutée par le silence, par la suspension de mes activités habituelles, et me retrouver seule à la maison n’est pas vraiment un problème. Je me réjouis même de ce moment d’arrêt, j’imagine le temps que j’aurai pour faire toutes sortes de choses jusque-là mises de côté.

7

Le temps de la pratique

Lors d’une soirée de pratique de bienveillance aimante, une jeune femme a remarqué qu’il lui était facile de pratiquer quand tout allait bien mais que ce n’était pas évident quand la vie présentait des difficultés. En effet, quand ça ne va pas bien, cela ressort sur le coussin. Nous pouvons difficilement l’éviter. Mais souvent, voir nos difficultés, nos angoisses et impasses favorise un état où naît de la curiosité et donc de l’ouverture.

8

Trouver refuge dans le souffle

Ces derniers temps, la profondeur de l’expérience corporelle avait comme déserté ma pratique. Il m’arrive parfois d’avoir l’impression de méditer en « 2D » ! Comme si tout était un peu plat, pas très habité. Je le voyais bien, dans les moments de pratique en groupe, à Genève : je sentais alors que je n’habitais pas vraiment mon souffle, qu’il se passait un peu « sans moi ».

9

Portes ouvertes : soirée méditation

Apprendre à méditer à Bruxelles Ces soirées sont les portes ouvertes de notre association. Vous êtes débutant ? Vous n’avez jamais pratiqué ? Vous voulez découvrir un autre rapport à la pratique, à la fois rigoureux et laïc ? Vous êtes bienvenu. Une présentation poétique de la méditation et de la singularité de l’École y est […]