Apprendre à aimer

Photo de petites reproductions de peintures, posées un peu en vrac
 Peut-on apprendre à aimer ?
La question mérite d’être posée car c’est tellement étrange en effet. Nous pensons que l’amour, pour être sincère, doit être spontané, comme surgi de nulle part. Que nous n’y pouvons rien, soit nous aimons, soit nous n’aimons pas.
La réalité est pourtant bien différente : un voisin peut vous être totalement indifférent et le jour où vous apprenez qu’il vient du même village que vous, qu’il est allé à la même école primaire avec la même institutrice, vous vous mettez à l’apprécier. Un client ou un collaborateur peut vous sembler extrêmement désagréable, hostile, et après avoir passé une soirée à discuter avec lui, à l’avoir découvert sous un autre jour parce qu’il vous aura parlé de sa famille ou de sa passion des voyages, vous le verrez tout à fait différemment.
Ainsi, la plupart du temps nous n’aimons pas, ne ne sommes pas reliés, à cause d’une ignorance et d’une indifférence ambiantes, un peu floues mais bien installées dans notre société.
La pratique de la méditation – et plus particulièrement celle de la bienveillance, est un entrainement à nous libérer de notre sentiment de séparation et à sentir de manière très concrète, très physique et très simple notre besoin d’aimer et d’être aimé.

Nous réalisons alors qu’il en va de même pour tout le monde sans exception.

Le prochain stage de l’École pour découvrir et pratiquer l’Amour bienveillant sera donné du 30 septembre au 5 octobre prochains, en Normandie. Ouvert à tous ceux qui ont déjà suivi un stage de Pleine présence. Renseignements ici.

Marie-Laurence Cattoire
Paris

 

2 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *