Articles

L’intelligence de l’amour

S’il y a bien un dicton à revisiter c’est celui-ci : « L’amour est aveugle ». En créant un stage de méditation entièrement dédié à l’amour, Fabrice Midal nous aide à démonter patiemment les idées reçues sur…
Enfant remplissant un pichet à eau à une fontaine, noir et blanc

L’éducation bienveillante, une des plus hautes pratiques spirituelles

Quand on est engagé sur le chemin de la méditation, il arrive parfois que l’on rêve de réalisation spirituelle. On aimerait accéder à des pratiques avancées, recevoir des initiations élevées… Le jour où notre société…
Papillons colorées qui s'envolent sur un fonds de ciel bleu

L’appel de la nostalgie

En grandissant, j’ai souvent éprouvé un sentiment de nostalgie qui m’était pénible. Je croyais laisser peu à peu derrière moi de nombreux possibles alors que devant moi, je ne soupçonnais qu’un horizon incertain.  La nostalgie…
Photo de méditants

Ma première retraite en groupe

Je garde un souvenir ému de ma première retraite solitaire. Je pratiquais la méditation depuis deux ans et j’avais très envie de relever le défi de passer dix jours à méditer huit heures par jour, en silence. Il y a eu des moments difficiles à traverser, c’est sûr, des envies féroces de se lever du coussin et de partir en courant.
Photo d'une Vierge ouvrante

La Vierge ouvrante

Lors d’une promenade en famille à Eguisheim, charmant village d’Alsace, nous avons poussé les portes de la petite église ; tandis que nous avions entrepris un goûter sur le parvis d’une modeste église, les enfants y entrant régulièrement par jeu, c’est à la deuxième ou à la troisième visite furtive que je tombai nez à nez avec cette merveille : une petite statuette en bois d’une vierge, parfaitement assise.
Montage photo des portraits de Rosa Luxembourg, de Hanna Arendt et de Simone Weil

Rebellinnen

De récentes retrouvailles avec une amie me permirent un constat intéressant. Nous nous étions rencontrées car nos maris étaient des amis très proches et, lorsque cette amitié née et sauvegardée dans un cadre familial, fut bouleversée par un divorce, nous nous perdîmes de vue. Il y a quinze jours, presque trente ans plus tard, nous nous sommes vus à nouveau, elle, son mari et moi-même. Nous nous sommes rendus compte que l'amitié était intacte et que le plaisir d'être ensemble était toujours aussi vif. Pleins d'aspects sont restés pareils, l'intonation de la voix, la manière de se mouvoir, l'éclat du regard, des manières de parler, des expressions propres à chacun.
Image d'une femme, de dos, regardant par une fenêtre ouverte

Il y a une tache sur la fenêtre

Je vous écris depuis Düdingen, une petit village au nord de Fribourg, en Suisse. En raison du confinement nécessaire, nous avons réorganisé notre appartement pour faciliter le télétravail : mon bureau est maintenant dans une petite pièce qui servait de chambre d’ami-e-s. Plus important, il est placé devant une fenêtre. Elle ouvre sur un champs, quelques maisons, un boisé, beaucoup de ciel.
Image du tableau de Van Gogh "L'Eglise d'Auvers-sur-Oise

Le temps de la pratique

Lors d'une soirée de pratique de bienveillance aimante, une jeune femme a remarqué qu'il lui était facile de pratiquer quand tout allait bien mais que ce n'était pas évident quand la vie présentait des difficultés. En effet, quand ça ne va pas bien, cela ressort sur le coussin. Nous pouvons difficilement l'éviter. Mais souvent, voir nos difficultés, nos angoisses et impasses favorise un état où naît de la curiosité et donc de l'ouverture.

Agenda

Fraises
,

Stage 3 : l'intelligence de l'Amour

L'amour bienveillant, la compassion, l'équanimité et la joie. Pourquoi la pratique de l'Amour est-elle indispensable pour notre monde ? Qu’est-ce que l'amour ? Pourquoi avons-nous besoin de ces pratiques ? Qu’est-ce-que la tradition a…