Choisir sa vie

Mosaïque d'images avec le mot vie au centre un peu en haut
“Je préfère être la version haut-de-gamme de moi-même que la version moyen-de-gamme de quelqu’un d’autre.” déclarait l’actrice Judy Garland.
Quand j’ai lu cette phrase dans le livre de Tal Ben Shahar Choisir sa vie, elle m’a percutée.
Oui, il vaut toujours mieux vivre pleinement notre vie, assumer pleinement ce que nous sommes plutôt que d’essayer de ressembler à quelqu’un d’autre que nous admirons.
Oui, notre vie est valable et réelle.
Mais combien de temps passons-nous à rêver notre vie ? A envier celle d’une autre ou d’un autre ? A croire que peut-être un jour nous vivrons pour de vrai mais que, dans l’attente, nous restons comme en apnée…
N’oublions pas que ce qui nous arrive est NOTRE vie ; il n’y en a pas d’autre !
Toute vie humaine comprend son lot de changements non désirés, d’obstacles, de heurts et de difficultés. Le philosophe allemand Goethe le dit ainsi « La vie appartient aux vivants et les vivants doivent s’attendre au changement. »
Vivre entièrement, c’est accueillir tout ce qui advient, pourquoi alors vouloir éviter ce qui nous déplaît pour ne garder que ce qui nous plaît, comme si alors notre vie en deviendrait meilleure ? Dans la méditation, nous nous entraînons, patiemment, à ne rien rejeter de ce qui nous provoque, à accueillir avec bienveillance les événements, les émotions, les contrariétés… Alors tout devient occasion de cheminer plus avant et nous donne la possibilité de transformer notre vie en aventure quotidienne.
Marie-Laurence Cattoire
Paris
0 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *