Le bruit de nos pensées

Image d'un moine, l'index sur les lèvres
Le silence dans lequel nous nous posons dans la méditation nous permet d’entendre le bruit de nos pensées ! Et ça c’est tout à fait génial !

Nous nous asseyons, nous décidons de nous taire et de ne plus bouger pendant quelques dizaines de minutes et là, grande découverte, nous réalisons que ça n’arrête pas de “tourner” dans notre tête !

Le bruit incessant et parfois assourdissant de nos pensées est masqué par toute l’agitation que nous sommes capables de déployer au quotidien.

C’est très bien de faire des choses, mais le nombre de fois où je me surprend à les faire mécaniquement, ou par réflexe, sans même plus faire attention à savoir si cela a du sens ou si c’est opportun… Écrire et envoyer un mail à toute vitesse – sous la pression d’une pseudo urgence – en laissant le correcteur automatique envoyer des contre-sens, répondre à un de mes enfants sans même avoir pris le temps d’entendre la question pour de bon, me camper sur une idée que j’ai d’une situation ou d’un événement sans laisser d’espace à une autre vision des choses…

Il y a de nombreuses occasions de suivre nos pensées comme un âne suit la carotte, et sans récompense au bout en plus !

Dans le silence de la méditation, on découvre cette vélocité de l’esprit, cette agilité parfois magnifique et qui parfois nous leurre aussi. En nous posant, en nous asseyant, nous aérons nos pensées, nous leur laissons davantage de place au lieu de les entasser toujours plus nombreuses de manière étouffante.

Nous nous redonnons la possibilité de penser pour de bon au lieu d’être prisonnier de mille et une idées contradictoires à la fois.

La méditation purifie l’air ambiant de notre esprit, patiemment et sans violence.

C’est en cela que la méditation est un acte d’intelligence, qui peut nous permettre d’agir plus justement, en nous libérant de nos habitudes remplies de bruit et d’agitation.

Marie-Laurence Cattoire
Paris

 

0 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *