Articles

Image d'un détail du tableau "Homme assis" (1905) de Cézanne

Homme assis

Debout face à l'Homme assis. Pile en face, à la bonne distance. Sur ma ligne d'horizon il y a le centre du tableau : la main droite de l'homme repliée en poing reposant sur sa cuisse. Ce poing irradie de lumière d'ocres bien que ce soit le muret, derrière lui, qui prenne et renvoie le maximum de lumière. Un fin liseré d'ocre rouge pur souligne le contour de la manche. Le chapeau de paille est en lumière aussi mais moins intense et il porte une ombre légère sur le visage. Une tache peinte très claire appartient au tissu jeté par-dessus son avant-bras gauche. Tous les blancs purs sont constitués de la toile laissée vierge.
Photo d'Einstein

Méditante 3 + tout -1 – Einstein 1,2,3, love et 8

Arrêt sur image, là maintenant - One, two, three, four - Je suis chez moi assise à mon bureau en compagnie de ce cher monsieur Glass, j’écris en prévision de la soirée de méditation que je vais donner à Neuchâtel ce vendredi - Five, eight, eight, one - La thématique ? Se désarmer, arrêter de lutter et faire la paix avec ce qui est et avec soi.
Photo des verrières du Musée d'art moderne du Luxembourg,

« Le Temps coudé » : une exposition éclairant le lien entre art et méditation

En entrant dans le très grand hall du musée du MUDAM à Luxembourg, le temps change de densité. Nous sommes enveloppés tout de suite par l’espace baigné de lumière tombant de la verrière. Il est si ouvert que tout mon corps cherche son équilibre et est presque pris de vertige. En tous les cas cette architecture vaste et très géométrique crée une situation à elle toute seule. Des sons nous parviennent des différentes salles qui s’ouvrent tout autour et l’exposition de Anri Sala nous invite déjà à nous abandonner à la magie de cette rencontre. Chacune de ces salles accueille une œuvre ample qui nous absorbe complètement et nous emporte.
Tableau du Caravage datant de 1605-1606 représentant Saint Jérôme écrivant.

Un corps pensant !

Tel est le Saint Jérôme écrivant de Caravage ! Si vous voulez avoir sous les yeux ce que signifie la synchronisation du corps et de l’esprit préconisée par Chögyam Trungpa, allez vite voir ce tableau au Musée Jacquemart-André ! Saint Jérôme est le saint patron des traducteurs, celui à qui l’on doit la Vulgate, c’est-à-dire la traduction de la Bible en latin, à partir du Grec et de l’Hébreu.
Photographie d'une statue de Barbara levant la mains au ciel

La présence est amour !

Il y a 21 ans disparaissait Barbara. Mais comment se fait-il que, après les longs mois d’hommages rendus un peu partout l’an dernier, notamment à la Philharmonie de Paris par la très belle exposition réalisée par la petite-fille du photographe Robert Doisneau, Clémentine Deroudille, je reçoive, aujourd’hui encore, nombre de messages rappelant cet anniversaire ? Qu’avait donc cette femme pour être toujours présente à ceux qui l’ont aimée ?
Portrait de Jean Genet par Alberto Giacometti.

Aimer ce qui ne nous plaît pas

Le stage 3 sur la bienveillance est pensé et structuré de manière très précise et je trouve qu'il est bon, dans le quotidien, de parfois se souvenir de cette structure. Nous commençons par une journée entière consacrée à la bienveillance. Puis, une journée entière consacrée au thème Entrer en amitié avec soi, si crucial pour nous selon Fabrice Midal. Et c’est seulement le lendemain que nous entrons dans les pratiques traditionnelles de compassion.
Tableau de Joan Miró, intitulé "Escargot, femme, fleur, étoile", peint en 1934.

Le chemin d’humilité de Joan Miró,

Lors d’un entretien qu’on peut entendre à l’occasion de la très belle exposition consacrée à Joan Miró au Grand Palais (du 3 octobre 2018, au 4 février 2019), celui-ci déclare qu’il ne donne jamais de titre à ses tableaux avant de les avoir conçus. Les découvrant lui-même après les avoir réalisés, c’est alors seulement qu’il peut leur donner un nom, comme à un bébé, explique le peintre, qu’il nommerait, après en avoir identifié les caractéristiques les plus propres.
Photographie de l'atrium central de la bibliothèque d'Exeter de Louis Kahn.

Trouver la mesure du vaste

« L’art est simplement le seul langage de l’homme. Parce que c’est le seul langage qui tente d’embrasser le non-mesurable. Tout langage, réellement, fondamentalement, ne tente rien d’autre que de ne pas mesurer ; ainsi sa portée…
Tableau de Mary Cassatt montrant un bébé suçant ses doigts dans les bras de sa mère.

La confiance à la source

Une peintre impressionniste Ah la capacité de l’enfant à se laisser entièrement porter ! Son pouvoir d’abandonnement ! Voilà ce que m’inspire l’exposition consacrée, par le Musée Jacquemart-André, du 3 mars au 23 juillet 2018,…