Articles

Photo d'une maison

Un confinement méditatif

J’habite dans une maison avec un jardin. Je ne travaille plus, mon mari quant à lui fait du télétravail, et mes enfants sont au Québec. Confinement privilégié, à deux. Avec la mise en place de ce confinement, j’ai l’impression d’être entrée dans un vaste espace de pratique. Être chez soi, c’est se poser.
Image de pavés gris entourés de gazon

De rêveries en rappels du réel

Il y a quelques semaines, au retour de vacances en Asie avec mon fils, j’ai fait l’étrange expérience de me sentir tout-à-fait ailleurs pendant plusieurs longs jours. Il me semblait qu’un peu de moi était resté là-bas. J’avançais dans une absence un peu flottante. Cet entre-deux n’était pas désagréable jusqu’à ce que la réalité se rappelle à moi.
Image du tableau "L'Annonciation" de Botticelli

Journal intime et pratique de la méditation

Dans l’introduction à son Journal 1973-1982, l’écrivaine Joyce Carol Oates écrit ceci : « Tenir un journal est-il essentiellement un moyen de se consoler, grâce à une « voix » qui est la nôtre, subtilement transformée ? Un moyen de dissiper la solitude, un réconfort ? » À la lecture de ces lignes, j’ai senti confusément qu’il y avait un point commun entre la tenue d’un journal intime et la pratique de la méditation.
Dessin représentant un soleil en partie haute et, en-dessous, le mot bonjour écrit en lettres noires.

Dans l’École, nous disons « bonjour » !

Ce bonjour peut paraître très étonnant la première fois qu’on l’entend lors d’une méditation guidée. Quelle drôle d’idée ! Dans la tradition, revenir au souffle est commun à toute pratique. Parfois, il est proposé de nommer…
Tableau abstrait de Robert Delaunay avec des lignes concentriques colorées, dans des teintes vives à dominantes verte, rouge, orange et jaune.

Se poser au cœur de ce qui nous anime

Méditer c’est se mettre à l’écoute de ce qui est le plus vivant en nous et de ce qui nous rend plus vivant. Cela n’est pas une posture intellectuelle avec thèse / antithèse / synthèse. Non. Il s’agit de passer par le…
Portrait de François de Sales, les yeux levés vers les cieux et la main portée au cœur.

Ramener son cœur au point

« Si le cœur se promène ou est distrait, ramène le au point gentiment… et même si tu ne fais rien d’autre de cette heure que de ramener ton cœur au point – même s’il s’en va dès que tu l’as ramené – ton heure aura été…
Rencontre

Rencontre

Dans le métro à Paris, mais ça pourrait être n’importe où, une jeune femme ivre morte se tient difficilement debout, accrochée à la barre. Elle tangue et menace à tout moment de s’effondrer. Le spectacle est difficilement soutenable,…

Variations

Lundi Je me réveille de très mauvaise humeur.  Mélange de mécontentement envers moi-même, de peur de l’avenir et de contrariété à l’idée de la journée qui m’attend. Je dégage Rosalie le chat de mon coussin.  Je m’assois. …
Photo de Hadrien France-Lanord et de Fabrice Midal en plein séminaire

Méditer ou philosopher ?

En 2006, j'ai participé à mon premier séminaire de méditation co-enseigné par... un philosophe! Pas un philosophe qui vous explique que le Bouddhisme n'est pas une religion mais une philosophie, non, un philosophe occidental, qui nous dévoilait…