Tomber dans sa vie ?

Reproduction d'un tableau de Paul Klee, où sont peints des carrés de couleur en mosaïque
Pourrait-on imaginer coïncider avec sa vie ?

Je vois souvent mon existence comme un patchwork. Il y a des domaines plus ou moins satisfaisants. J’aimerais changer telle ou telle chose, être un peu plus comme ceci, un peu moins comme cela, avoir ceci ou cela. Il faudrait que je me lance dans telle activité, que je prenne telle direction.

Je me vois parfois un peu comme en chantier, style « work in progress ».

Pourrais-je imaginer une autre façon de considérer ma vie ?

Le séminaire « Foutez-vous la paix » m’a fait voir qu’il doit être possible de « tomber dans sa vie ».

Pas seulement se poser mais tomber. Tomber en laissant la force de gravité faire son œuvre, ne rien chercher à changer mais seulement coïncider avec ce qui est.

Tomber et accompagner cette chute d’un soupir de soulagement.

Xavier Ripoche

Paris
4 commentaires
  1. Martin dit :

    Merci pour ce beau post Xavier…
    ça me rappelle la citation d'un grand maître tibétain que l'on connaît bien :
    "The bad news is you're falling through the air, with nothing to hold on to, no parachute. The good news is, there is no ground"

    Répondre

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *