Un corps, un monde

Dessin représentant les membres d'un être humain assis à genoux, les bras lâchement croisés sur le haut de la cuisse gauche

Apprendre à méditer, c’est apprendre à se mettre à l’écoute du corps, de sa musique et de ses rythmes.

Au début, le constat est souvent que nous n’y entendons rien ou, plutôt, que nous avons perdu la clé pour l’écouter. Cette clé est pourtant là, au plus intime de notre être : nos sensations.

Elles nous font part de cette musique à chaque instant. Elles nous parlent de manière directe de notre expérience, ici et maintenant, et nous disent la vérité de notre être. Elles savent et, même si ce savoir est un savoir entièrement non-conceptuel auquel nous ne sommes plus habitués, nous pouvons lui faire entièrement confiance.

Quand nous parlons de notre lieu de vie, nous pensons directement à notre appartement, notre maison et parfois même notre voiture ai-je déjà entendu.

Mais bien plus proche et immédiat, c’est notre corps qui est notre monde, notre habitat.

Apprendre à méditer c’est avoir beaucoup de curiosité pour ce corps qui dit qui nous sommes, par sa tenue, par sa disposition. Notre être est un monde qui se manifeste par le corps. « Il est l’espace où nous sommes, où nous habitons », comme l’a dit Fabrice Midal lors d’un de ses enseignements sur le thème Reprendre Corps, visionné sur YouTube un mercredi soir.

Quelle belle et vaste entente du corps qui appelle à l’exploration !

Marine Manouvrier
Bruxelles

1 commentaire

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire