Nouvelle recherche

Si vous n'êtes pas satisfait-e- des résultats ci-dessous, vous pouvez lancer une autre recherche.

20 résultats de recherche pour : non effort

1

Écologie et méditation : comment dire non radicalement et agir pour de bon

Qu’est-ce qui fait défaut aujourd’hui à l’écologie pour qu’elle soit prise
au sérieux, et que nous entreprenions un changement radical et immédiat, quand bien même il ne suffirait pas à résoudre les problèmes climatiques et environnementaux actuels ?
Peut-être qu’il ne lui manque rien, et qu’il y a juste un manque de volonté
des décideurs politiques et économiques. Ou bien est-ce que la critique écologique de notre système capitaliste et néolibéral, ou du moins ce qui en est relayé dans les médias, ne parvient pas à faire mouche avec suffisamment de force pour déstabiliser le statu quo ?

2

Par cœur

Je suis en train de lire un livre dans lequel Nadejda Mandelstam évoque le souvenir de son amie, la poétesse Anna Akhmatova1. J’y découvre le destin de ces deux femmes, liées par l’amour que toutes deux portent à l’homme et au poète qu’est Ossip Mandelstam. La poésie de ce dernier étant interdite sous le régime […]

3

He can’t breathe

Nous sommes en 2020. Et en 2020 encore, des êtres humains meurent des mains de ceux qui sont censés les protéger. L’État tue, en 2020, et nous ne pouvons l’ignorer.
La mort de George Floyd, à Minneapolis la semaine dernière, est profondément choquante. Elle signe, une fois de plus, l’inhumanité propre à notre temps. Un homme noir, assassiné dans la rue en plein jour, étouffé par le genou d’un policier blanc, écrasant son cou durant de longues minutes et refusant d’entendre les derniers mots répétés par cet homme : « I can’t breathe. I can’t breathe. »

4

Trois minutes de philosophie pour redevenir humain

Le nouveau livre de Fabrice Midal m’accompagne déjà depuis plusieurs mois. Il me fascine car en trois minutes, l’espace un peu éteint ou terne de ma vie s’ouvre. Il nous aide à reprendre notre vie en main, à retrouver une question qui nous touche. Cela me semble à chaque fois magique, un vrai basculement. Et ce en partant d’une phrase d’un ou d’une philosophe, poète ou penseur.

5

Je conjurai la foudre !

Un petit mot, chers amis, pour partager avec vous un enthousiasme : je suis ressortie sonnée de l’exposition Hans Hartung, au Musée d’Art Moderne de Paris !
Cet homme porte en lui le monde. Non seulement son époque en des abîmes qui ont pris d’autres visages, mais sont toujours les nôtres, mais aussi les forces du ciel et de le terre tout ensemble ! Fureur de vivre, fureur de peindre !

6

L’héroïsme spirituel au cœur de la méditation

Toute spiritualité authentique repose sur un constat plutôt banal : personne n’a décidé par lui-même de venir au monde. La source de notre être relève d’un mystère inaccessible à toute volonté humaine. Nous sommes tous marqués du sceau de l’incomplétude et de la dépendance au mystère, même si une curieuse léthargie nous voile la plupart du temps les conséquences de cette vérité première qui ne cesse pourtant de refaire surface à différents moments de notre existence.

8

Le chemin d’humilité de Joan Miró,

Lors d’un entretien qu’on peut entendre à l’occasion de la très belle exposition consacrée à Joan Miró au Grand Palais (du 3 octobre 2018, au 4 février 2019), celui-ci déclare qu’il ne donne jamais de titre à ses tableaux avant de les avoir conçus. Les découvrant lui-même après les avoir réalisés, c’est alors seulement qu’il peut leur donner un nom, comme à un bébé, explique le peintre, qu’il nommerait, après en avoir identifié les caractéristiques les plus propres.

9

Travail au pré

Faucher aussi bien que pratiquer demande un petit peu d’entraînement. On croit qu’il suffit de faire bouger la faux d’un côté et de l’autre pour que l’herbe soit coupée, mais non, ça ne fait que la coucher. Comme pour la pratique, de la précision est nécessaire.