Aborder le présent avec délicatesse

Photo de la couverture du livre "Glaneurs de rêves" de Patti Smith
La méditation m’a appris à reconnaître et à apprécier l’atmosphère d’une situation,
d’un moment,
d’un jour…
Les philosophes allemands appellent cela la Stimmung, cette tonalité particulière du moment que l’on peut écouter pour s’y accorder.
Se mettre au diapason de cette atmosphère, de cette Stimmung, nous permet  de développer de la délicatesse, de respecter ce qui se passe, d’aborder le présent avec attention au lieu de foncer dans le réel tête baissée…
Se mettre à l’écoute de la couleur d’une situation c’est comme observer la météo : rien de plus simple que de savoir quel temps il est fait si l’on veut savoir comment s’habiller !
De même sentir une certaine tristesse dans l’air, comme un goût de nostalgie, ou au contraire une exaltation, une joie, nous permet de danser avec l’instant présent, de laisser résonner l’émotion au lieu d’en avoir peur …
Récemment j’ai relu avec délice Glaneurs de rêves de Patti Smith. Son introduction est une très belle description de la Stimmung. Telle est la force des poètes :
“En 1991, je vivais dans les faubourgs de Detroit avec mon mari et mes deux enfants, dans une vieille maison en pierre installée près d’un canal qui se jetait dans le lac Saint Clair… Du lierre et des belles-de-jour grimpaient aux murs fissurés. L’herbe était trop haute dans la jardin, à la consternation des voisins qui tentaient régulièrement de le domestiquer quand nous n’étions pas là… J’aimais profondément ma famille et notre maison, mais ce printemps-là, j’ai été envahie par une mélancolie terrible et inexprimable. Le ménage fait et les enfants à l’école, je restais assise pendant des heures sous les saules, perdue dans mes pensées. Telle était la tonalité de ma vie lorsque j’ai commencé à composer Glaneurs de rêves.”
Marie-Laurence Cattoire
Paris
0 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire