S’ouvrir à la mélodie secrète

Photo d'un globe terrestre entouré de divers objets, posés sur une table, un signe "open" placé juste au-dessus
Pratiquer la méditation, c’est s’ouvrir à la mélodie secrète de nos perceptions. Mille choses qui nous sont habituellement cachées se révèlent durant la pratique mais aussi hors de la pratique. Le monde dans lequel nous vivons nous apparaît plus brillamment et dans son infinie richesse.
Ce ne sont plus tant les choses qui attirent notre attention que la constellation des rapports entre ces choses que nous explorons.
Au centre de cet étoilement, il y a notre être et nous constatons que nous sommes, nous aussi, en rapport avec cette harmonie du monde au sein duquel tout se répond.
Il y a une question à laquelle nous invite alors la pratique: comment sommes-nous accordés au monde ? S’entrainer à cette question mène progressivement à un sentiment de réunification avec le monde, dans sa splendeur et son entièreté.
Méditer, c’est voir par où nous sommes accordés au monde.
Marine Manouvrier
Bruxelles
2 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *