Oser l’authenticité

Ce qui me passionne dans la pratique de la méditation, c’est la découverte tout au long du chemin des mille manières de fuir l’expérience telle qu’elle est. Tout semble plus aisé que de rester simplement dans l’expérience, sans rien y ajouter.

Voici quelques questions choisies de pratiquants en illustration :
– Faut-il intensifier les émotions pour mieux les sentir, comprendre pourquoi elles nous traversent ?
– Penser à des tas de choses pendant la pratique, c’est aussi une manière d’être présent d’esprit, on ne dort pas quand-même, non ?
– Quel est le problème à juger ce qui nous arrive en j’aime/j’aime pas/je m’en fiche? C’est la manière d’être humain, non ? On ne peut pas faire autrement !
Ces questions reflètent autant de manières de ne pas répondre à la simple invitation à « être là et ne rien faire ». Tous les pratiquants font cette expérience, sans exception. Tout simplement parce que paradoxalement « ne rien faire » est le summum de la difficulté.
Le « ne rien faire » balaie d’un coup vif toutes nos stratégies habituelles pour fuir l’inconfort de la situation présente. Nous n’avons plus de prises, nous ne savons plus quel fil tirer, plus de justifications, d’explications, de commentaires qui tiennent, plus rien sur quoi établir nos barricades.
Pourtant, rien ne nous manque.
Le corps est posé dans la dignité de sa posture.
Le souffle nous rappelle la préciosité de la vie humaine.
Et le «  bonjour ! » nous fait goûter à la fraîcheur vive du présent.
Nous arrêtons la fuite qui solidifie tout.
Nous arrêtons et laissons la pratique elle-même œuvrer en nous. Nous redevenons pleinement vivants dans nos circonstances, avec la situation qui est la nôtre, juste comme nous sommes: authentiques.
Oser le risque d’être authentique est une voie héroïque dans ce monde où le maître-mot est «apparence».
C’est l’invitation que nous lance la méditation, rien de moins.
Marine Manouvrier
Bruxelles
0 commentaires

Laisser un commentaire

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *