Articles

Photo du Docteur François Bourgognon, lors de la rencontre organisée à la Maison de la méditation

Et si nous valions mieux que le confort ?

Peut-être est-il possible d’embrasser l’inconfort au lieu de vouloir fuir notre expérience. C’est même le point de départ de la thérapie d’acceptation et d’engagement (ACT) que nous présente le docteur François Bourgognon lors de sa récente venue à la Maison de la méditation. « S’agit-il, en effet, d’être confortable ou de s’acheminer vers un accomplissement ? » questionne-t-il. François Bourgognon est psychiatre et psychothérapeute, instructeur et formateur en méditation de pleine présence. Dans cette conférence il nous montre précisément comment la méditation prend place dans un cadre thérapeutique.
Photo de Martin Luther King faisant un discours

La liberté, l’engagement et la mort

Comme le dit Henri Michaux : « la vie est courte mes petits agneaux ». Nous ne cessons pourtant de fuir cette vérité première en plongeant tête baissée dans de fausses consolations, dans le divertissement ou dans la sécurité du conformisme social. Si on porte vraiment attention à ce qui se passe en soi et autour de soi, une évidence désagréable nous saute à la figure : la plupart des êtres humains passent tout simplement à côté de leur vie. Rater sa vie par peur de la vivre est en quelque sorte la norme chez l’être humain
Photo de pratiquants méditant pendant un stage de l'École occidentale de méditation

L’effet des stages de méditation sur une communauté de pratiquants

Voilà 5 ans que l’antenne de l’École à Bruxelles existe, 5 ans que nous y accueillons deux mercredis par mois et régulièrement les dimanches des pratiquants désirant découvrir ou approfondir la pratique. Au départ, notre petite communauté a dû s’établir et, du point de vue de celle qui transmet la pratique, j’avais souvent l’impression que nous étions un navire qui affrontait les flots, avec courage certes, mais qui était tout de même à la merci du moindre souffle de vent qui passe. Nous n’étions, en tant que communauté, pas vraiment posés, tout occupés à la construction de celle-ci
Détail d'un tableau : pommes sur une table

Regarder, voir

Tous nous avons des yeux, peu voient. Voir, en un premier sens, c’est voir ce qui est là devant. Je vois des pêches  dans le panier… Tous le monde voit ainsi. Or, ce n’est pas ainsi que l’on est voyant. Peintre de pommes, Cézanne, manifestement est un voyant. Il voit de l’invisible, un très étrange invisible, ne demandant qu’à être vu…. Comment parler de cet invisible?
Tableau de Kasimir Malevitch intitulé Tête de paysan.

Et si la méditation pouvait faire renverser un gouvernement ?

Les élections législatives autrichiennes ont eu lieu le 29 septembre 2019, avec trois ans d'avance, car le gouvernement a été renversé au mois de mai dernier. La publication simultanée de "l'affaire Ibiza" dans le Süddeutsche Zeitung, SZ,  un des trois plus grands quotidiens allemands et Der Spiegel, le magazine hebdomadaire le plus lu, a fait voler en éclat la coalition de la droite et de l'extrême droite.
Photographie d'une séance de travail chez Mindfulness solidaire

Punk Mindfulness et engagement social 2/2

Je crois que nous sommes devenus trop arides, trop isolés et privés de racines, ce qui fait qu’aucun changement ne peut vraiment émerger, ce qui nous conduit à vivre dans un monde tellement éloigné de nos valeurs, de nos engagements. La méditation en relation, à travers les cercles ou le dialogue conscient, peut donc vraiment nous aider à transformer cela.
Portriat de Betsy Parayil-Pezard

Punk Mindfulness et engagement social 1/2

Américaine émigrée en France il y a 18 ans, Betsy Parayil-Pezard est la co-fondatrice de Mindfulness Solidaire, une association promouvant la pratique de la méditation auprès de personnes en difficulté, en particulier en prison et dans les centres de sans-abris, ainsi qu’au personnel de ces établissements. Elle a également écrit le livre « Méditer c’est se rebeller » qui parle de la « punk mindfulness » (éd. Marabout). Intrigué par ce titre et par son travail, j’ai souhaité la rencontrer afin d’en savoir plus sur son rapport à l’engagement propre à la pratique de la méditation et sa transmission.
Photographie des participants au stage de méditation qui eut lieu en Normandie en février 2018.

Un stage chevaleresque

La semaine dernière, j’ai eu pour la première fois l’occasion d’être intervenant sur un stage de l’École. J’avais déjà participé à de nombreux stages en tant que bénévole mais c’était la toute première fois que je devais…